C'est comme essayer de vendre des frigidaires à des esquimaux...

Publié le : 16/10/2018 17:09:35
Catégories : Billet d'humeur , Les péripéties d'un entrepreneur , Notre actualité

Un été indien qui ne nous veut pas du bien !

On est mardi matin, il est 8h, je cours accompagner mon petit lardon à l'école... J'enfile alors les couches. Si je lui mettais un t-shirt manche longue avec un gilet aussi.... On ne sait jamais?...  Ah, et puis une parka aussi car le fond de l'air est quand même frais, 6° indiqué sur le thermomètre ! Elle a un début de rhume alors je vais rajouter un cache cou, on ne sait jamais ?!

Il est 12h, je pars expédier mes commande et un rayon de soleil m'arrive sur le museau ! Il fait 23°C, je "pète" de chaud. Je croise un passant en tongues... "Quand même il exagère?" Il doit penser la même chose de moi qui suis habillée comme un nounous ! "Quand même, elle exagère... :-)" Qui a tord qui a raison, là n'est pas la question. En fait, on est tous paumé !

On ne va pas se plaindre de ce début d'automne incroyable... Soleil et chaleur ! Cependant, dans ma profession, c'est comme si j'essayais de vendre des frigidaires à des esquimaux. Il vient rarement à l'idée aux personnes d'acheter des chaussettes, gants et bonnets quand il fait 30° et je n'avais pas vraiment prévu ce cas de figure pendant cette période. Bien entendu, il y a ceux qui prévoient leur stock d'hiver et ceux qui se rabattent sur des socquettes ou produits estivaux. Merci à eux haha !

paysage haute savoie arbre rouge automne

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)